Plan Local d'Urbanisme (PLU)

Avant de devenir un document d'urbanisme réglementaire, le PLU est l'occasion de doter la commune d'une vision de développement quantitative et qualitative.

La force propositionnelle de Pragma-SCF est une garantie pour aboutir à un projet riche et personnalisé :

  • Elaborer son P.L.U. sur la base d'un véritable Projet de Ville ou Projet de Village.
  • Réussir la concertation du P.L.U. et l'implication des habitants pour asseoir la légitimité du projet.
  • Garantir la solidité juridique du dossier et de la procédure.

Des PLU de "nouvelle génération"

Depuis janvier 2011, la loi dite «Grenelle 2» donne des prérogatives particulières au PLU : Pragma SCF s'est engagé vers des PLU de «nouvelle génération», l’enjeu d’un véritable saut qualitatif.

La création des PLU au début des années 2000 devait permettre de rompre avec une génération de POS essentiellement centrée sur un pur travail de zonage et faiblement ouverte aux dimensions qualitatives et véritablement urbaines.

Les PLU produits depuis lors n’ont que rarement tiré parti des possibilités nouvelles conférées par la loi et ont souvent poursuivi un travail dans la lignée des POS. Les défis et enjeux d’un développement et d’une attractivité durable imposent aujourd’hui de produire véritablement des PLU de nouvelle génération.

... pour une offre en habitat et un dynamisme économique garants de la vitalité communale
Le PLU est un outil privilégié pour mettre en oeuvre une vision stratégique du devenir des communes.

Dans ce registre, la vitalité jeunesse de la population représente un enjeu majeur : les nouveaux PLU doivent définir une palette d’offre en habitat pleinement rééquilibrée en ce sens. De la même manière, le dynamisme économique, au fondement avec la vie associative de l’animation des communes est essentiel. Il doit être pensé à l’échelle du grand territoire, mais son assise locale doit rester dynamique.

... pour une gestion parcimonieuse de l’espace et une conception fine des extensions urbaines 
Parmi les axes centraux des PLU de nouvelle génération, la gestion parcimonieuse de l’espace est une priorité. Bien pensée, sa concrétisation n’est nullement un frein au devenir des communes, mais au contraire, un choix d’avenir. Ainsi, la bonne mobilisation du tissu urbain existant s’impose comme une priorité. En ce sens, les extensions urbaines deviennent complémentaire d’une stratégie et non pas la réponse unique au devenir communal.

Concernant les extensions urbaines, l’équipe PRAGMA SCF  propose un travail qualitatif poussé en matière d’habitat, de forme urbaine, d’organisation des déplacements (place de la voiture, des modes doux : piétons, vélos), de qualité architecturale et paysagère.

... pour la conception d’un espace public convivial

Bien vivre son village, c’est tout d’abord disposer d’un chez soi, un habitat de qualité, mais c’est aussi se sentir chez soi dehors, dans sa rue, dans le coeur de sa commune.

En ce sens, le PLU est l’occasion de mettre en perspective l’idée d’un espace public convivial ou la route cède sa place à l’idée de rue (de cheminement) et ou la sécurité et la qualité paysagère et le lien à la nature impose un caractère serein.

... pour une attractivité des communes par la valorisation des paysages, du patrimoine et du cadre de vie
La qualité des paysages et du patrimoine est de plus en plus mise en avant pour valoriser l’attractivité tant résidentielle que touristique des communes. La réalisation du PLU doit permettre de définir une véritable stratégie en la matière.

Cette stratégie comprend trois composantes essentielles : l’intra-muros existant, les extensions urbaines futures et le grand paysage. La mobilisation de la “caisse à outil PLU” est fondamentale pour préserver, valoriser et reconquérir, en agissant dans la durée, les qualités intrinsèques du patrimoine architectural et paysager des villages.

... pour une valorisation globale de la bio-diversité
La protection de la biodiversité remarquable est déjà fortement assurée par de nombreuses réglementations. Celle des milieux plus banals, implique, notamment au moment de l’élaboration des PLU, de prêter une attention particulière à l’enjeu de la présence de la bio-diversité, y compris dans l’emprise urbaine des communes elles-mêmes.

... pour une valorisation des économies d’énergie et des énergies renouvelables
La loi dite «Grenelle 2» donne des prérogatives particulières au PLU en matière d’énergies renouvelables et d’économie d’énergie. Ainsi, le PLU est un levier important pour préparer un monde qui consomme moins d’énergie, produit une énergie fortement renouvelable, tout en offrant à tous les concitoyens une réelle vie de qualité.

La structuration du territoire implique un travail au long cours. L'échelle de temps a pour unité la décennie. Dans ce cadre, la qualité de la réflexion urbaine est essentielle. 
Anticier et déterminer les choix et la localisation des infrastructures, des activités, des équipements et de l'habitat est un acte stratégique d'autant plus fondamental qu'il comporte une dimension quasi irréversible.
Réussir l'urbanisation est essentiel pour combiner durablement Développement et Cadre de vie.